La vallée de la Clarée

Paradis secret des Hautes-Alpes.

C’est la vallée la plus en amont du Briançonnais faisant frontière avec la Savoie et avec l’Italie.

La vallée de la Clarée est la grande vallée à fond plat que l’on découvre vers le nord en montant au Col de Montgenèvre.
C’est la vallée la plus en amont du Briançonnais faisant frontière avec la Savoie et avec l’Italie.
Elle communique avec la première au Seuil des Rochilles (2425 m) et avec la seconde par le col routier de l’Échelle (1767 m), l’un des plus bas en altitude de la chaîne frontalière.
Celui-ci donne également accès à la Vallée Étroite, rattachée à la France et à la commune de Névache en 1947.
La vallée draine le versant est du massif des Cerces (3095 m) et le flanc ouest de l’ensemble Chardonnet-Thabor, dont les glaciers ont suffi a modelé la vallée en une succession de verrousfranchis par des cascades et d’ombilics autrefois occupés par des lacs, que dominent une kyrielle devallons suspendus où se cachent une multitude de lacs.

Plus froide et sèche que ses consoeurs plus à l’ouest, elle est sensible aux vents du nord, le vent des Rochilles qui amène la brume de Maurienne – le ronfle – jusqu’à Laval, le vent du Thabor, froid et sec, qui souffle par le Vallon ou à la Lombarde porteuse de pluie et de neige qui déboule par le Col del’Échelle.

D’orientation générale nord-ouest – sud-est, la vallée prend une direction ouest – est dans sa partie médiane, entre le Verney et le Col de l’Échelle, puis s’oriente plein sud jusqu’à la Vachette. Chaque secteur ainsi délimité possède des caractéristiques qui lui sont propres :

La haute vallée aux paysages lumineux de cartes postales, est parsemée de magnifiques chalets traditionnels souvent bien restaurés, mais désertée par ses habitants et abandonnée par les agriculteurs

La basse vallée est plus austère et boisée, notamment à l’aval de Plampinet. Elle s’élargit ensuite et le paysage s’ouvre à nouveau à l’approche des premiers hameaux de Val-des-Prés.

Nos appartements dans la Vallée de la Clarée